Méthodes de stérilisation physiques et chimiques

Méthodes de stérilisation

Gardez à l'esprit que la stérilisation inclut tout procédé par lequel des micro-organismes tels que les champignons, les bactéries, les virus et les spores sont tués. Ainsi, plusieurs types de stérilisations peuvent être utilisés en fonction de la matière à traiter et de la raison pour laquelle elle doit être stérilisée. Les procédés de stérilisation comprennent la chaleur sèche, la chaleur humide sous pression, l'oxyde d'éthylène (OEt), le formaldéhyde, le gaz plasma (peroxyde d'hydrogène, H2O2), l'acide peracétique, le faisceau d'électrons et les rayons gamma (cette liste n'est pas exhaustive). Les méthodes physiques comprennent la chaleur humide, la chaleur sèche et les radiations alors que les méthodes chimiques comprennent les gaz autres que la vapeur d'eau ainsi que divers liquides.

Méthodes physiques

Les méthodes physiques comprennent la chaleur sèche, la chaleur humide, et la stérilisation par irradiation. Nous avons traité de la stérilisation par chaleur humide auparavant, celle-ci ne sera donc pas mentionnée ici. Cette section couvrira la chaleur sèche et l'irradiation.

Stérilisation à chaleur sèche

La stérilisation par la chaleur sèche est généralement utilisée pour les poudres, huiles et autres substances qui sont sensibles à la chaleur humide. La chaleur sèche nécessite des températures plus élevées et un temps de traitement plus long pour obtenir le même résultat. Les méthodes de stérilisation à chaleur sèche comprennent la cuisson, le flambage et l'incinération.

La chaleur sèche fonctionne en dénaturant les enzymes et les acides nucléiques par oxydation. En dénaturant ses enzymes et ses acides nucléiques, vous aurez effectivement tué le micro-organisme. Rappelez-vous qu'il s'agit d'une fonction de la température et du temps. L'un des problèmes majeurs des méthodes de stérilisation à chaleur sèche, c'est que le processus de stérilisation ne permet pas une répartition uniforme de la température. Ces stérilisateurs sont souvent munis d'un ventilateur pour remédier à ce problème. Or si vous devez stériliser des poudres, il est possible que celles-ci puissent s'envoler et se répandre. Cette méthode est donc préférentiellement utilisée pour les matériaux de verre et de métal. Les températures et les temps sont énumérés ci-dessous :

      • 30 minutes ou plus à 180°C

      • 1 heure ou plus à 170°C

      • 2 heures ou plus à 160°C

Stérilisation par irradiation

Les méthodes de stérilisation par irradiation comprennent l'exposition à la lumière ultraviolette ou les rayonnements ionisants à haute énergie, par exemple les rayons gamma, ou les électrons à grande vitesse. Par conséquent, les méthodes de stérilisation par irradiation englobent des formes de radiations ionisantes et non ionisantes.

Les rayons X et les rayons gamma sont riches en énergie et ont la capacité de séparer les électrons des molécules, créant ainsi une ionisation efficace. Les rayons X et les rayons gamma sont donc des formes de stérilisation par rayonnements ionisants. Ces formes d'énergie élevées font que les molécules libèrent des atomes d'hydrogène, des radicaux hydroxyles, et des peroxydes. Ces radicaux sont capables de causer de graves dommages intracellulaires.

Le rayonnement ultraviolet quant à lui, possède une énergie moindre et ne peut ioniser les molécules. Néanmoins, les molécules absorbent des longueurs d'ondes UV ce qui entraîne une excitation des électrons, leur conférant une énergie plus élevée qui finira par détruire la structure cellulaire. Le rayonnement UV est souvent utilisé dans les hôpitaux pour tuer les micro-organismes pendant et après les interventions chirurgicales pour prévenir la propagation des maladies. Le faisceau d'électrons et les rayons gamma sont souvent utilisés pour stériliser les produits pharmaceutiques.

Méthodes chimiques

Les méthodes chimiques utilisent des produits chimiques sous forme gazeuse ou liquide. Ce procédé expose des objets à des gaz tels que l'oxyde d'éthylène, le formaldéhyde, le glutaraldéhyde, l'oxyde de propylène, ou l'acide peracétique. Nous allons nous concentrer sur l'oxyde d'éthylène et l'acide peracétique.

Stérilisation à l'oxyde d'éthylène

La méthode au gaz la plus couramment utilisée est celle à l'oxyde d'éthylène. C'est un éther cyclique qui joue le rôle d'un agent d'alkylation. L'oxyde d'éthylène est inflammable et explosif, des précautions doivent donc être prises. Il est souvent utilisé avec des gaz inertes tels que le dioxyde de carbone pour éviter incendies et explosions. Ce gaz est souvent utilisé pour stériliser les instruments chirurgicaux, gants, seringues en plastique, aiguilles jetables, ensembles de tubes, et appareils de dialyse. Les temps de stérilisation varient entre 2 et 6 heures à une température de 55°C.

Stérilisation à l'acide peracétique

L'acide peracétique est un oxydant biocide connu. Il est efficace dans l'élimination des contaminants tels que les protéines sur les surfaces des équipements chirurgicaux. Les stérilisateurs à l'acide peracétique disponibles à l'heure actuelle sont commandés par microprocesseur. Le mode d'action est peu connu et l'information limitée à ce sujet. On pense que leur action dénature les protéines et détruit efficacement les parois cellulaires.


<- retour:

No entries

Nothing found in the guestbook.

Adding an entry to the guestbook

Region wählen 

Deutsch
English
Français
Español
Italiano
Polski
Türkçe